La fonction finance doit répondre à des enjeux complexes et évolutifs

La fonction finance doit pouvoir répondre à de nombreux enjeux :

  • Veiller à stimuler la croissance.
  • Devenir un acteur du changement.
  • S’adapter à un environnement réglementaire
    de plus en plus contraignant.
  • Optimiser les investissements dans le domaine de l’analyse
    des données pour améliorer les résultats.
  • Réussir sa révolution numérique.
  • Faire de l’innovation une priorité.
  • Faire face à la raréfaction des ressources financières.

Le DAF doit privilégier les investissements stratégiques et optimiser dans le même temps les dépenses opérationnelles. Il doit s’assurer d’une étroite coopération entre la direction financière, les opérationnels, les membres de la direction générale et les actionnaires tout comme avec les clients et fournisseurs. Cette collaboration est incontournable à l’évolution de l’activité de l’entreprise.

Charge également à la fonction finance d’offrir au Groupe l’agilité dont il doit disposer pour faire face à la complexité croissante de la réglementation, tant dans le domaine comptable que sur le terrain environnemental.

Les technologies analytiques, alignées sur la stratégie globale, pourront en ce sens se révéler très utiles en l’aidant à gérer la quantité et la rapidité croissantes des données générées par le passage au numérique.

Pour limiter les risques et garantir le retour sur investissement des décisions stratégiques, le directeur financier doit également disposer d’bonne compréhension des risques et rendements attendus, et s’appuyer sur des critères de décision bien définis pour écarter les projets les moins prometteurs..