Outils logiciels FP&A (planification financière et analyse

La crise sanitaire du COVID19 est venue accroitre la pression qui pèse sur les directions financières et leur besoin constant de s’adapter aux évolutions des organisations. A ce besoin de transformation, la crise a ajouté la nécessité d’agir plus rapidement en anticipant davantage ses ressources et capacités d’action. Les besoins de modélisation et d’analyse sont naturellement revenus sur le devant de la scène pour pouvoir mieux « s’adapter au monde d’après ».

Améliorer les capacités de prédiction et les prévisions budgétaires est désormais une nécessité voire une condition de survie. Jamais la capacité d’anticipation et l’agilité qu’elle permet n’ont été aussi prépondérantes dans les discussions des COMEX et déterminantes pour préserver la performance de l’entreprise. Pour être en mesure de s’outiller efficacement sur le sujet, il est primordial de bien comparer les différentes solutions de planification financière et d’analyse FP&A afin de choisir celle qui répondra parfaitement à ses enjeux, c’est l’objet de cet article.

Des enjeux budgétaires qui impactent avant tout les processus et les données

Lorsqu’on veut adresser un projet FP&A, il est important de bien évaluer dès le départ le niveau de maturité du processus et de l’organisation. Les attentes varient en effet de la budgétisation « collaborative » jusqu’à l’intégration d’outils d’analyse prédictive pour les organisations les plus avancées en matière d’automatisation des processus financiers et d’unification des données de reporting. En revanche, toutes les organisations ont aujourd’hui le même besoin d’avoir des budgets beaucoup plus précis qu’ils ne l’étaient auparavant. Les directions générales veulent des prévisions plus fiables à une fréquence plus élevée.

Le besoin de visibilité est exacerbé par la crise du COVID19 et cela impose de repenser son modèle à la fois en termes de processus mais aussi en termes de données à exploiter. Fiabiliser les prévisions budgétaires n’est pas seulement lié au choix du logiciel de planification financière et d’analyse FP&A mais aussi à la qualité des données qui y seront intégrées. Pour cela, l’enjeu consiste à impliquer les opérationnels dans la définition des prévisions et simulations mais aussi de les garder investis dans leurs actualisations régulières.

Le centre de gravité du pilotage descend donc de la direction financière vers les responsables business du quotidien qui sont au plus près des évènements susceptibles d’avoir des impacts sur les prévisions financières… Les solutions FP&A actuelles intègrent précisément cette capacité à décentraliser en proposant les fonctions collaboratives nécessaires.

Cela a aussi des impacts sur la structure du modèle de données car la fiabilité des prévisions repose sur le fait que les chiffres soient pleinement partagés avec toutes les autres sources d’information afin qu’il n’y ait plus de sources d’erreur potentielles. Il ne suffit donc pas uniquement de faire tomber les cloisons entre la direction financière et les services opérationnels, il faut aussi casser les silos de données au sein du système d’information pour que la CRM, les ventes, l’e-procurement… communiquent parfaitement avec les outils financiers sans toujours attendre la réalisation comptable. Le mot d’ordre aujourd’hui est de connecter le SI Finance au SI opérationnel pour que les perspectives financières restent en permanence au plus près de la réalité du terrain.

Quelles solutions FP&A choisir ? Comment leurs atouts s’expriment selon le contexte ?

Face à ces enjeux complexes et ce besoin de visibilité sur l’ensemble du business, les différentes solutions de planification financière et d’analyse apportent des réponses plus ou moins accentuées. Une chose est sûre : le processus FP&A est plus que jamais au centre de toutes les attentions et un facteur clé de succès pour la performance financière, il est donc important d’y voir clair et de choisir l’outil qui converge le mieux avec votre contexte et vos attentes stratégiques.

Oracle PBCS, la solution la plus éprouvée
pour les modèles de données complexes

Oracle PBCS, la nouvelle version Cloud d’Hyperion Planning, figure parmi les solutions les plus éprouvées du marché et dont la robustesse a largement fait ses preuves. Basée sur le moteur Essbase, elle fédère une communauté importante de contrôleurs de gestions rompus à son utilisation. La solution facilite particulièrement la constitution de structures de données complexes visant à créer une information fiable, complète et unifiée.

Anaplan, probablement l’outil le plus agile
et le plus collaboratif

Anaplan est certainement l’outil d’élaboration budgétaire et de planification Cloud le plus évolutif sur le marché. Grâce à la grande souplesse dans la modélisation et l’évolutivité du modèle de données, il est facile d’intégrer des sources de données externes. De plus, l’interface s’adapte aux différents rôles des utilisateurs pour leur simplifier les saisies et l’accès à l’information dont ils ont besoin. Anaplan permet donc d’améliorer rapidement le collaboratif autour des processus prévisionnels en tenant compte de l’hétérogénéité des modèle applicatifs et en décentralisant de nombreux processus à différentes fonctions et niveaux de l’entreprise sans aucune complexité technique. En revanche, ces avantages ont aussi des conséquences qu’il faut bien appréhender dans le projet.

OneStream XF, le choix d’une plateforme
financière unifiée plutôt qu’un outil dédié

Dans les groupes ou les organisations complexes, l’unification des processus et du reporting (LIEN https://www.smarthys.com/vos-enjeux/unification-reporting-consolidation/) fait partie des enjeux majeurspour disposer d’une vision unique des données financières, cette « single version of the Truth » qui facilite le dialogue entre tous les acteurs dans l’entreprise. La plateforme financière unifiée OneStream XF est certainement la solution la mieux adaptée lorsqu’il s’agit de remplacer différentes solutions pour adopter des processus et un référentiel commun assurant l’homogénéité des données remontées et des traitements associés. Pour mieux comprendre ses avantages, n’hésitez pas à télécharger notre SmartReview :

Bien choisir exige de bien se projeter dans la durée et de commencer par prendre du recul…

Pour faire le bon choix et s’engager dans un projet bien préparé qui permette d’atteindre les objectifs fixés, le meilleur moyen est de se poser pour prendre du recul et réfléchir avec des consultants experts dans le cadre d’une étude de cadrage préalable. Le succès d’un projet FP&A réside à la fois dans le bon positionnement des axes de valeurs, dans la bonne réponse fonctionnelle mais aussi dans la capacité à positionner la solution la mieux adaptée à votre contexte, tenant compte de son agilité de déploiement et d’évolution et de sa facilité d’appropriation par les équipes.

La double expertise métier et applicative des consultants Smarthys nous permet de vous apporter des conseils qui créent un maximum de valeur en amont du projet. Cadrer et clarifier le besoin en amont est une véritable source de valeur au projet et se traduit par une sécurisation des objectifs et un gain de temps dans l’implémentation.

Une étude de cadrage permet ainsi de mobiliser des expertises adaptées et de travailler ensemble pour obtenir trois bénéfices majeurs :

  • Nous vous aidons à clarifier votre vrai besoin et à bien l’exprimer,
  • Nous mettons en évidence les atouts des différentes solutions des éditeurs au regard de votre contexte,
  • Nous construisons ensemble un plan projet parfaitement adapté avec une feuille de route claire pour réussir le projet.

Tous nos clients qui ont choisi de passer par cette étude de cadrage ont confirmé que cela leur avait permis d’y voir clair et de mieux appréhender la capacité de création de valeur du projet…